Voiture hybride : vraiment vertueuse ?

Enquête sur les voitures hybrides

Voiture hybride : vraiment vertueuse ?

voiture hybride : vraiment vertueuse ?

Voici une étude réalisée par la principale association de consommateurs au Royaume-Uni. Elle révèle des données de consommation moyenne trop élevées ...

Tout a commencé en 2011 quand l'association de consommateurs HonestJohn.co.uk a commencé à recevoir des plaintes d'utilisateurs de véhicules hybrides. Ces derniers ne parvenaient que très rarement à retrouver les consommations moyennes des chiffres officiels à l'usage. C'est à ce moment qu'a commencé "Real MPG" que l'on pourrait traduire par "consommation moyenne réelle". 

Publié sur le site de la fédération, "Real MPG" invite les automobilistes à indiquer le nombre de kilomètres parcourus par leurs voitures au gallon (unité de mesure de conso. moy. dans les pays anglo saxons), couvrant toutes les principales marques et tous les modèles. Contrairement aux chiffres officiels de consommation de carburant (testés en laboratoire), Real MPG donne des données comparatives réelles et permet aux propriétaires de voitures et aux acheteurs de voir combien de carburant sur route un véhicule utilise réellement. 

Le constat est simple : pratiquement toutes les voitures hybrides en vente au Royaume-Uni ne parviennent pas à répondre à leurs normes d'homologation. Les écarts sont parfois énormes avec plus de 120 km de différence pour 3,78 litres de carburant utilisé. Avec près de 148.000 rapports fournis par des conducteurs britanniques, le site se vante d'avoir la meilleure base de données.

Les bons et les mauvais élèves


Les hybrides rechargeables sont celles qui ont le plus grand écart entre consommation annoncée et réelle : seulement 1 véhicule sur 39 parvient à tenir ses promesses.

La Classe C C350e de Mercedes-Benz est la moins performante du Royaume-Uni, réalisant seulement 36,9% de son économie de carburant officielle. La C350e est annoncée pour 134.5 mpg (215 km pour 3,78 litres d'essence), la consommation réelle fait seulement état de seulement 79 km pour 3,78 litres.

La BMW Série 3 330e et la Volkswagen Golf GTE sont les deuxième et troisième pires avec respectivement 37,2% et 38,1% de leurs performances annoncées. Le Mitsubishi Outlander PHEV (42,5%) et la BMW Série 2 Active Tourer 225xe (56,4%) complètent ce top 5.

Promu comme écologique et efficace, HonestJohn.co.uk a constaté qu'une voiture hybride typique au Royaume-Uni effectue en moyenne 70% de son MPG (miles per gallon) annoncé. La Lexus GS 450h est la meilleure hybride au Royaume-Uni pour Real MPG, avec une moyenne de 84,2%. En deuxième place, le Toyota RAV4 Hybrid 2WD (79,3%) est suivi de près par la Toyota Yaris 1,5 VVT-I Hybrid (77,9%). Les dernières entrées dans le top cinq sont les versions hybrides des Kia Niro (77,4%) et Toyota C-HR (77,2%).


Quelle conclusion en tirer ?


Les conclusions sont finalement assez peu étonnantes. On sait qu'une hybride rechargeable qui ne dispose pas d'une borne électrique pour recharger ses batteries est assez inefficace. Aussi, il convient (malgré la quantité prise en compte) de relativiser un peu l'étude car on ne sait pas dans quelles conditions chaque conducteur a effectué son propre test (conduite exagérément dynamique par exemple). Mais une nouvelle fois, la conclusion est tout de même assez claire : le cycle d'homologation était caduque, il était grand temps de le modifier. La nouvelle norme Worldwide Harmonised Light Vehicles Test Procedure (WLTP), qui entrera en vigueur fin 2018, devrait apporter des consommations moyennes plus justes.